La grande faille

Parfois surnommée la grande fissure, l’énorme fissure, ou bien la gigantesque fissure, ou encore Tagi Krasst (la grande fissure, ou l’énorme fissure, ou la gigantesque fissure dans la langue des fées), on peut d’ores et déjà affirmer que cette crevasse lézardant et traversant les régions au sud de Raille impressionne par sa grandeur.

Impossible de la manquer tant cette fissure sépare littéralement l’est et l’ouest du royaume onirique. Surprenante par sa taille, la grande fissure n’étonne pas moins par les mystères qui entourent son origine.

Si on en croit les documents classifiés présents à la bibliothèque de Raille, cette crevasse n’est qu’une énième et très visible conséquence des guerres qui ont eu lieu avant que Saunitess et les siens n’y mettent finalement un terme. (voir histoire du Midjatt’). Une terrible bataille a eu lieu dans cette zone, au cours de cette dernière, de non moins terribles sortilèges furent jetés. L’un d’eux fut à l’origine de la grande fissure. A moins que celle-ci ne soit la conséquence de l’ensemble des sortilèges incantés pendant l’affrontement.

Les entités contemplant de nos jours cette sinistre déchirure ne peuvent désormais plus que spéculer sur les raisons de son existence, ou sur sa profondeur, car depuis la plaine on ne peut en apercevoir le fond.

Autre détail troublant, de nombreux explorateurs et marchants voyageant le long de la grande fissure affirment avoir régulièrement entendu des bruits d’entrechoquements métalliques, ainsi que des cris de fureurs et d’effroi jaillir de ces profondeurs. Le tout rappelant étrangement les bruits d’un champ de bataille.

D’autres témoins disent entendre aussi le bruit d’une rivière qui coulerait au fond de la faille. Cela ne serait guère étonnant car c’est au nord de la fissure que finit la rivière de Raille. Cette dernière doit sans doute, après des kilomètres de chute, poursuivre son cours au plus profond de la crevasse.

Lieu déconcertant et inquiétant à plus d’un titre, sachez que la grande fissure est pourtant loin d’être un lieu vierge de tout foyer de peuplement. En effet, depuis longtemps déjà, des entités ont entrepris de construire des villes et des relais sur les parois même de la faille. Il y en a désormais une dizaine dont les plus connus sont Kwell et Falaise rouge. De plus, ces villes ont mis en place un vaste et complexe système de transports assurant la rapide circulation des entités et des marchandises.

De nos jours, il n’est guère compliqué de trouver un aéronef qui acceptera (après d’âpres marchandages) de conduire les aventuriers d’un bord à l’autre de la grande fissure.

Note : Bien que cela ne soit sans doute qu’une légende, on raconte qu’il existerait un pont d’origine magique qui traverserait d’un bout à l’autre la grande fissure non loin de Raille. Ce pont ne pourrait être visible et utilisable que par les gardes oniriques et permettrait à ses soldats d’élites de se déplacer plus rapidement dans le monde onirique.  Interrogez maintes fois à ce sujet : le gouvernement s’est pour le moment refusé à tout commentaire.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *