Le marais de Birtokk

Tirant son nom d’un ancien village se trouvant en plein centre de marais. Cet endroit se distingue fortement de n’importe quel autre endroit du Midjatt’ : Il s’agit d’un endroit malfaisant.

Le mot est faible.

Tous les habitants du royaume onirique savent à quel point les marais de Birtokk peuvent être dangereux pour les téméraires et les inconscients qui osent s’y aventurer.

Le marais de Birtokk est l’unique endroit réellement maléfique dans lequel peuvent se rendre les joueurs dans le Midjatt’.

Il suffit de s’enfoncer d’une petite centaine de mètres pour sentir s’estomper la paix de Saunitess (voir chapitre consacré). L’aura d’apaisement si bénéfique et omniprésente dans le reste du Midjatt’ se trouve en ces lieux presque aussitôt remplacée par une sensation inquiétante, nauséeuse et malsaine.

Cette sensation n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle que l’on éprouve à proximité d’un monstre-cauchemar. La raison de cette apparente similitude est d’ailleursévidente : Les marais de Birtokk sont gorgés de magie noire.

L’histoire des marais.

Autrefois resplendissante, la région de Birtokk a toujours été une région marécageuse constituées de nombreux cours d’eaux convergeant et s’entrecroisant pour finalement former un labyrinthe hydraulique inextricable où les voyageurs imprudents pouvaient facilement s’égarer.

Le destin de ce lieu bascula au cours des conflits qui opposèrent les troupes unifiées de Raille aux mages sombres. Ces derniers utilisèrent ce marais impénétrable pour y mettre en place un grand nombre d’expériences secrètes en rapport avec la magie noire.

La région ne survivra pas aux expériences en question. Un trop grand nombre d’artefacts ou de maléfices néfastes sont désormais à l’œuvre en ce lieu. Leur corruption a irrémédiablement atteint depuis longtemps même les plus résistants des arbres. On raconte qu’en ces lieux, même la terre est morte. La fin de la guerre et les efforts désespérés des mages de Raille ne suffirent à enrailler la propagation lente mais inéluctable de la magie noire sur l’ensemble de la région. Cette corruption continue encore aujourd’hui de se répandre, lentement mais sûrement. Lutter contre son expansion constitue l’un des défis majeurs occupant actuellement les magiciens de Raille et plus largement, de l’ensemble des contrées féeriques.

Le sauf-conduit.

Malgré les efforts combinés de certains des plus grands magiciens des contrées féeriques, aucune solution n’a pour l’heure été trouvée pour contrecarrer l’inquiétante avancée des marais de Birtokk. Un sortilège fonctionna néanmoins. Le sortilège en question permis de créer un « sauf-conduit » sous la forme d’un sentier de deux mètres de large environ et qui traverse du nord au sud les marais.

Ce sentier magique semble pour le moment capable de résister à la contamination maléfique qui l’entoure et de ce fait, demeure la seule zone de relative sécurité sur laquelle peut compter les voyageurs.

Bien que l’on ne puisse conseiller de le faire, il est par conséquent possible pour les plus téméraires des voyageurs de traverser les marais de Birtokk, et ainsi s’épargner de longs cycles de marche à contourner la région.

Rien de « vivant » dans les profondeurs du marais ne semble capable de nuire directement aux personnes se contentant de rester prudemment sur le sentier. Hélas, des personnes continuent encore de disparaître régulièrement dans les marais de Birtokk. Il semblerait que le marais lui-même soit capable de ruser et il disposerait de multiples stratagèmes pour appâter les voyageurs hors du chemin, ces derniers devenant alors des proies faciles.

Vous l’aurez compris : Le marais de Birtokk est un ennemi implacable, la plus grande prudence est de mise pour tous ceux qui souhaitent les traverser.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *