La Réunification et le complot global.

Il est temps à présent de parler de l’organisation qui tire les ficelles derrière la crise onirique. Cette même organisation qui est responsable aussi bien de la recrudescence des cauchemars dans le monde réel que de la récente apparition des monstre-cauchemars et de leur rapide multiplication dans le Midjatt’. Il s’agit d’une société secrète qui a pour nom la Réunification.

Pour les joueurs, la Réunification sera sans nul doute l’ennemi numéro 1. Véritable ennemi récurrent, les histoires auxquelles vous donnerez vie impliqueront souvent de déjouer d’une manière ou d’une autre, leurs infâmes machinations.

Tous les membres de cette organisation criminelle ne sont pas des tueurs de sang-froid, loin de là. Toute organisation a également besoin de personnes en charge de l’administration pour être efficace… mais pour autant, aucun d’entre eux ne doit être pris à la légère. Pour eux, tout est clair : tout individu lié au monde onirique est un ennemi, tout individu s’opposant à la Réunification est un ennemi…

D’où vient la Réunification ?

Elle tire son origine du monde onirique et plus précisément de la défaite finale des mages sombres contre les forces unifiées du Midjatt’. Le chef des mages sombres Del’ka fut anéanti au cours de cette bataille (voir chapitre Jarv Ja Orgu). Les quelques mages sombres qui parvinrent à s’enfuir ne renoncèrent pas pour autant à leurs rêves de conquête.

Ils se trouvèrent de nouveaux chefs (voir chapitre consacré) et ne tardèrent pas à planifier leur revanche. Ils se firent alors appelés la Ligue de Del’ka.

En quoi consiste leur plan ?

Conscients de leur infériorité numérique et de leur manque de puissance de frappe, les mages sombres décidèrent de désormais privilégier la ruse aux affrontement directs. Ils mirent au point un nouveau plan : utiliser l’énergie sombre qui existaient dans le Zimmlaant. Cette fameuse source ne n’apparaît qu’en une seule occasion bien spécifique, lorsque les humains dormaient et se trouvaient en plein cauchemar.

Première étape du plan :

Les mages sombres se sont rendus dans le monde réel. Ils ont pu canaliser et mettre en place Canalisant dans chaque pays et dans le plus grande secret un sortilège. Toujours le même. Il s’agit d’un sortilège dénommé : la hantise. Pour que le sortilège de hantise puisse subsister dans le monde réel sans le soutien d’un mage sombre, ils ont eu recours à des catalyseurs. Objet quelconque et ordinaire en apparence mais qui tiennent lieu de réceptacle au maléfice. Si ce réceptacle venait à être détruit le sortilège qu’il renferme disparaîtrait lui aussi immédiatement. N’importe quel objet peut faire théoriquement l’affaire, mais les mages sombres ont tout de même plus de facilités à insérer leurs sortilèges de hantise dans un objet provenant lui aussi du Midjatt’.

Région après région, pays après pays, ces sortilèges de hantise finirent par constituer un vaste réseau qui n’épargne rien ni personne. Et ce sont ces sortilèges de hantise qui provoquent des cauchemars dans l’esprit des humains lorsque ces derniers sont plongés dans leur sommeil. Ou plus précisément, les mauvais rêves existent depuis la nuit des temps, mais la hantise est responsable de l’augmentation fulgurante de leur fréquence. Maintenant que des relais pour les sortilèges sont en place aux quatre coins de la planète, la crise onirique allait pouvoir commencer.

Ces événements se sont produits 4 ou 5 ans avant le début de l’aventure de vos joueurs.

Deuxième phase du plan :

En générant magiquement des cauchemars dans le sommeil des humains du monde entier, les mages sombres parvinrent à libérer de l’énergie sombre en grande quantité. La deuxième phase de leur plan consiste à en récupérer suffisamment pour alimenter leurs sombres desseins.

Cependant, les mages sombres ne sont pas originaires du monde des hommes (Zimmlaant) et comprirent rapidement qu’ils allaient devoir trouver des alliés sur place pour gérer la logistique et les opérations courantes. Ces nouvelles recrues, choisis parmi les humains se chargeraient de collecter l’énergie noire pour eux.  De plus, ces nouveaux complices connaissent bien mieux leur propre monde, sa technologie et ses codes sociaux. Ils sont donc plus aptes à s’organiser dans le plus grand secret et à développer la Réunification sur Terre.

Comment les mages sombres ont-ils pu convaincre autant d’humains de notre monde de rejoindre leur cause ?

En échange de leur fidélité, les hommes et les femmes qui intégraient leurs rangs voyaient eux et leurs proches libérés des cauchemars une fois pour toute. Ce que les maléfices de la hantise avaient créé, pouvait aussi être partiellement défait afin d’épargner spécifiquement les membres-humains de la Réunification. Ces derniers profitent de nouveau d’un sommeil paisible.

A l’inverse, si un membre de l’ordre décidait de dévoiler l’existence de la Réunification, non seulement il s’exposerait à de graves représailles, mais ses proches et lui-même perdraient leur protection. Ce qui signifie qu’à nouveau, des cauchemars incessants viendraient les réveiller la nuit et le délateur ne tarderait pas à replonger dans l’enfer de la crise onirique.

Troisième phase du plan :

Les membres-humains de la Réunification se voient alors confiés des artefacts nommés collecteur noir (Marsollag tréjamm dans la langue des fées). Toutefois, tous les membres du Midjatt’ ont pris l’habitude de nommer ces « appareils » des attrape-rêves.

L’appareil se présente grossièrement sous la forme d’un pointeur effilé, relié à une orbe servant de cuve de stockage pour l’énergie noire. Le tout étant monté sur un socle en acier. Il suffit d’orienter le pointeur dans la direction d’une personne endormie et plongée dans un cauchemar pour que l’énergie de ce mauvais rêve se retrouve absorbée par le collecteur noir et aspirée par ce dernier. L’objet peut fonctionner même à une distance d’une dizaine de mètres.

Ainsi, l’une des missions les plus courantes, notamment pour les nouvelles recrues de la Réunification, consiste à se déployer la nuit pour collecter la précieuse énergie. Le collecteur peut fonctionner sur un dormeur même séparé par un mur, toutefois la brume devra tout de même trouver un moyen de s’échapper de la chambre.

Pour les mages sombres, il ne manquait plus qu’un moyen de transférer l’énergie des cauchemars fraichement acquise jusqu’au monde des rêves pour y disposer d’une source illimitée d’énergie. C’est avec cette énergie qu’ils comptent bien prendre leur revanche sur le Royaume onirique.

C’est dans cette troisième phase du plan qu’interviennent les portails « d’entre les mondes » aussi surnommé les dorures en raison de leur forme vaporeuse et dorée.

Il s’agit ni plus ni moins du sortilège le plus couramment utilisé par les mages sombres lorsque ces derniers viennent sur Terre pour y prendre l’énergie noire collectée et la rapporter dans le monde onirique.

Pratiques et peu couteux en énergie, les dorures laissent néanmoins des traces de leur utilisation derrière eux sous forme de traces de brûlure dorée au sol. De plus, le sort nécessite quelques minutes de canalisation pour fonctionner. Minutes pendant lequel le sortilège peut-être aisément interrompu.

Quel est le but de la Réunification ?

Une fois tous les éléments en place, les membres de la Réunification du Zimmlaant et du Midjatt’ vont poursuivre des objectifs différents mais complémentaires.

– Les membres de l’ordre issus du Zimmlaant (donc les humains) vont chercher à profiter de l’instabilité politique sur Terre, engendrée par la crise onirique, pour tenter de prendre le pouvoir dans le plus de pays possibles. Leur stratégie consistant à recruter toujours plus de nouveaux membres et si possible de plus en plus influents…

– De leur côté, les mages sombres vont se servir de l’énergie noire pour accomplir toute sorte de rituels. Peu de choses sont connues sur ces maléfices (libre au MJ d’imaginer ceux qui lui plairont) mais on peut être certain qu’ils ont tous pour objectif de nuire directement ou indirectement à Raille. Leurs actions chercheront d’une manière ou d’une autre à déstabiliser les contrées oniriques afin de pouvoir s’emparer progressivement du monde des rêves.

De plus, on peut aisément deviner pour quiconque ayant connaissance de leur plan, que les cauchemars qui depuis peu sont apparus dans le Midjatt’ et qui semblent se multiplier à une vitesse prodigieuse dans les régions autour de Raille sont l’œuvre des mages sombres. Chaque nouveau cauchemar errant dans les terres oniriques et y semant terreur et destruction sur son passage est une nouvelle conséquence de l’utilisation de l’énergie noire par les mages de la ligue de Del’ka.

Ainsi, il est intéressant de constater que la Réunification se compose en réalité de deux factions aux objectifs clairement distincts. Chaque faction ayant besoin de l’autre, l’organisation est complémentaire et solide. A moins bien sûr que quelqu’un ou quelque chose ne vienne jeter le fruit de la discorde entre eux…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.