La région des bois de senteurs

Cette région située au sud de Raille et à l’ouest de la grande fissure est connue pour deux raisons : la première est pour ses plantes que l’on nomme bois de senteurs et qui sont semblables à des roseaux dont les extrémités seraient lumineuses. Et dont les tiges dégagent une délicate odeur. Ce sont ces plantes qui poussent en abondance dans les zones humides de la région qui ont donné leur nom à cette contrée.

On en prélève la sève, avec l’accord de la plante, pour en faire des parfums d’intérieur. Leur odeur facilite la méditation et rentre dans un grand nombre de potions. Notamment pour adoucir le goût de celles qui ont un goût infect. Ces bois de senteurs peuvent être trouvés dans tous les bazars des principales villes du royaume de Raille.

L’autre élément distinguant la région des autres du royaume étant les Haldjas. Ces entités sont semblables en de nombreux points aux fées. Même tailles, même morphologie, même tendance à vivre en groupe… leurs similitudes sont telles qu’il est fréquent de les confondre. Grave erreur : si les fées ne feront que rire de votre « manque d’observation » en les confondant avec les haldjas, ces derniers quant à eux prendront systématiquement la mouche. Il est notoirement connu qu’ils détestent être pris pour des fées. Attendez-vous à être vivement sermonné pour votre erreur. Le seul indice (à peu près) fiable permettant de distinguer fées et haldjas étant que ces derniers ont des ailes légèrement plus longues et plus pointues aux extrémités. Mais bon, parfois on fait juste pas attention…

Au cas où vous subiriez des remontrances de leur part, ne vous en formalisez pas trop. La plupart des entités du Midjatt’ ont au moins une fois fait l’erreur.

Les haldjas vivent dans des ruches adaptées à leur petite taille (40 centimètres environs). Ces ruches sont faites en terre cuite et peuvent être suspendues à des arbres ou construites à même le sol. Dans ce dernier cas, leurs repaires ressemblent à des stalagmites en terre rappelant vaguement les nids de termites.

Pour la plupart des entités, il est impossible d’y entrer pour des raisons évidentes de taille. Il faut donc auparavant boire une potion de rétrécissement et ensuite s’y engouffrer. Prenez garde à bien respecter la durée d’effet de la potion de rétrécissement sous peine de détruire le logis des Haldjas en reprenant sa taille normale.

Les fées n’ont en théorie pas le droit d’entrer, mais les Haldjas les confondent souvent eux-mêmes avec quelqu’un de leur espèce. Donc en général elles parviennent à passer inaperçues.

Les haldjas sont reconnus comme étant de très bons magiciens. Ils ont été très utiles dans l’armée d’Atalante lors des guerres contre les mages sombres. Notamment lors de la dernière bataille de Jarv Ja Orgu.

Des cauchemars sont apparus récemment dans leur région, mais ils semblent pour le moment capables de faire front tout seul. Ils sont discrets sur leur affaire et ne demandent que rarement de l’aide de Raille.

Bien entendu, il est également possible de trouver d’autres genres d’entités dans cette région, ces dernières occupent principalement le nord de la contrée.

Autres lieux notables de la région :

Le cratère : Vaste cratère située au nord-ouest de la région. Une météorite a dû exploser ici. Ou bien il pourrait s’agir de la zone d’impact d’un terrible sort jeté il y a longtemps. Les roches présentes sur place donnent l’impression d’être fondues et lissées comme du verre au plus profond du cratère.

La grotte des souhaits : l’un des endroits les plus célèbres du royaume onirique. Cette grotte ne semble pas avoir de localisation fixe et peut apparaître n’importe où. Encore que principalement dans cette région. Elle apparait toujours non loin de ceux qui ont en ont réellement besoin. Ces derniers trouveront toujours ce qu’ils cherchent à l’intérieur pour peu qu’ils démontrent leur détermination. Y pénétrer n’est pas sans risque, mais on n’est jamais contraint de le faire.

Les champs bouillonnants : Situés dans les contrées reculées du sud, ces champs bouillonnants se présentent sous la forme d’une terre chaotique, faite de roches noires glissantes et abruptes. Aucune plante n’a jamais poussé en ces lieux et pour cause : des geysers jaillissent régulièrement du sol projetant de l’eau bouillante à plusieurs mètres de hauteur. Qu’est-ce qui peut bien attirer des entités en pareil endroit ? Eh bien l’eau est certes très chaude mais également remplie de minéraux aux propriétés curatives. Même des blessures majeures condamnant leur porteur à une mort certaine peuvent ici y être guéries pour peu que l’on arrive à temps. Autre problème, il est difficile, voire impossible, d’estimer l’endroit où jaillira le prochain geyser. Le mieux reste de ne pas se blesser…

Enfin, il est déjà arrivé que l’eau projeté des profondeurs apportent avec elles des traces de magie noire. Mais heureusement cela n’arrive que rarement et en trop faible quantité pour que les effets s’éternisent sur les victimes. Les effets n’en seront jamais que temporaires.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.