Les connaissances du Midjatt’

Les connaissances du Midjatt’ sont une compétence inscrite sur les feuilles de personnages et qui indique par un score de zéro à cent la connaissance globale qu’un joueur a du Midjatt’. Cela concerne aussi bien les connaissances pragmatiques que les expériences sensorielles et le ressenti que développe le joueur vis-à-vis du monde onirique.

 

Comment cette compétence s’améliore-t-elle ?

 

Dans le monde réel (Zimmlaant) : Cette compétence s’améliore au contact des phénomènes magiques et extraordinaires que les joueurs peuvent rencontrer sur leur chemin ou au cours de leur enquête. Ou encore au contact d’une entité de passage dans le monde des hommes. D’une manière générale, tout évènement auquel assiste un joueur et qui est inexplicable par des moyens rationnels augmentera la connaissance du Midjatt’. Le personnage découvrant alors petit à petit l’existence d’un autre monde que le sien.

Dans le monde onirique (Midjatt’) : Une fois rendu dans le Midjatt’, accroître ses connaissances n’est en principe qu’une question de temps. Le personnage va automatiquement observer, apprendre et tirer des conclusions de son environnement. De plus, la méditation qui tient lieu de sommeil dans le monde onirique permet aussi d’accélérer le processus d’apprentissage. Et bien entendu, il est également possible de passer du temps à la bibliothèque pour en apprendre davantage sur le Midjatt’ et le royaume onirique. Tout ceci peut se faire aussi bien au cours d’un scénario (si l’étirement du temps le permet), ou encore entre deux scénarii si un laps de temps se passe entre eux.

Comment se passe la progression ?

Lorsque vous estimez que vos joueurs ont suffisamment appris d’une situation extraordinaire ou ont passé assez de temps dans le monde onirique pour valider un certain degré d’expérience, ils peuvent lancer 1D4 de progression ou encore 1D6. Cela dépend entièrement du ressenti des personnages et de l’importance de la découverte qu’ils viennent de faire. Ils inscrivent ensuite le résultat obtenu dans la statistique connaissances du Midjatt’. Et en retirant autant de points de la statistique connaissances du Zimmlaant.

Attention : N’oubliez surtout pas que toute progression en connaissances du Midjatt’ se fait toujours au dépend d’une perte équivalente en connaissances du Zimmlaant.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.